04-05-05

Harlan Coben : Juste un regard

Bon.Nouvelle séance post-lecture...Cette fois-ci, Juste un Regard de Harlan Coben. Le premier exemplaire, je l'avais fait dédicacer par Coben himslef pour Loris, qui m'avait fait découvrir le gars et ses bouquins.Mais ce con a trouvé le moyen de se le faire voler trois jour plus tard, à 20 pages de la fin.Du coup moi j'ai eu le deuxième exemplaire, acheté puis prêté par mon pote. Vous me direz : fondamentalement, ça ne change rien et on s'en fout complètement.Et vous aurez fondamentalement raison. Je passe, donc. Alors bon.Le... [Lire la suite]
Posté par el barbudo à 14:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

02-05-05

Chattam : le Sang du Temps

Bon.Alors bon. Aujourd'hui est un jour faste : j'inaugure une nouvelle rubrique.Comme j'ai la ferme intention d'y parler de bouquins, je l'ai appelée "Bouquins".Pas con, le mec, hein ! Je commence avec "Le sang du Temps" de Maxime Chattam, que m'a récemment prêté mon pote Loris. Le truc c'est que je l'ai lu il y a bien deux semaines. Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts et les pages ont défilé devant mes yeux, tout ça. Bon.Alors bon. Il semblerait que beaucoup aient adoré la trilogie qui a précédé... [Lire la suite]
Posté par el barbudo à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27-04-05

La Monty Python Party : c'était tout pourri !

Ca y est, je recommence à poster des trucs ultra longs...Là, c'est un résumé de la Monty Python Party qui a eu lieu le 26 janvier dernier.Encore et toujours : trois cuillères à soupe de courage pour lire ça... Bon.Alors bon. Encore une fois, je vais parler d'un truc qui s'est passé y'a bien deux mois : la Monty Python Party, organisée par le magazine Brazil (si j'ai bien tout pigé) au Grand Rex.Et pour que je parle d'un truc qui s'est passé y'a bien deux mois, c'est que ça m'a marqué.Et ça m'a marqué. Le... [Lire la suite]
Posté par el barbudo à 12:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
13-04-05

Quelques pavés dans la gueule...

Bon.Un jour je suis tombé sur ce brûlot anti-Renaud.Ca m’a un peu énervé, forcément.J’ai décidé d’y répondre.C’est très long, du coup, ça m’étonnerait que beaucoup d’entre vous le lise jusqu’au bout (ou le lise tout court)…N’empêche que bon. Voilà quoi.Comme d’hab, bon courage… QUELQUES PAVES DANS LA GUEULE DE RENAUD Écrit par Grégory Protche le 01-03-04 dans Tans Pis Pour Vous Les Ulis. 1980. J'ai 18 ans.Philippe Millet, fils de flic, me fait écouter "Marche À l'Ombre". Coup de foudre. Depuis j'essaie de... [Lire la suite]
Posté par el barbudo à 12:12 - Commentaires [3] - Permalien [#]
11-04-05

Barcella : à suivre !

Bon. Alors bon. Il m'arrive parfois de me prendre à part et de me dire "Tiens, v'là un truc dont il faut que je parle un de ces quatre sur mon blog". Evidemment, je ne le fais jamais. Ou alors très longtemps après. Eh ben c'est le cas, là. Y'a bien 7 mois (il me semble que c'était en octobre) Barcella faisait 3 dates au festival Magnitudes à Reims. Barcella, c'est un pote de l'Ornyto depuis le lycée et c'est donc aussi un pote, par extension (surtout qu'on a un autre ami en commun -Tex, si tu nous entends :... [Lire la suite]
Posté par el barbudo à 21:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
05-04-05

Fond de tiroir littérairement contestable

Comme je le dis dans le titre de ce billet, l'histoire qui suit est un fond de tiroir littérairement contestable (de jardin - ah ouais, quand même). Vous êtes donc prévenus.Je l'ai dépoussiérée au maximum vu qu'elle remonte au lycée ! C'te période bénie que ça aura été pour un Ornytho, un Polonais et un barbu de ma connaissance...Ca reste cependant tristement laborieux à lire. Bon courage, donc. Par contre, malgré mon coup de balai ça reste quand même tristement laborieux à lire. Bon courage, donc. Chapitre 1 ... [Lire la suite]
Posté par el barbudo à 16:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

04-04-05

Un peu de San-Antonio pour commencer la semaine...

Bon en attendant mon billet qui n’en finit pas de ne pas arriver sur Frédéric Dard et son San-Antonio, voici deux extraits/citations de Les Cons :Les cons dangereux ?Je vais te dire…Les cons dangereux sont ceux qui exploitent ta connerie pour t’imposer la leur.C'est-à-dire :Ceux qui enseignent à leurs enfants que le péché existe et qui leur interdisent au risque que les natures faiblardes leur obéissent.Ceux qui sacrifient la peau des autres à des idéologies ou à des intérêts financiers.Ceux qui font croire qu’ils sont indispensables... [Lire la suite]
Posté par el barbudo à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30-03-05

Ca a faillit trèèèès mal commencer.

J'avais prévu 40 minutes pour aller à la gare de Lyon depuis La Défense. Ca me paraissait limite trop. 17h05 : je sors du boulot. 17h20 : je monte dans le métro. 17h21 : Grand moment de solitude : je réalise qu'il me reste 29 minutes pour parcourir 18 stations. J'ai recompté 37 fois le nombre de stations en cours de route mais y'en a pas une qui a disparu... J'ai fais un tas de calculs pour essayer de trouver une combinaison réalisable. Y'en avait pas : dans le meilleur des cas, je loupais mon train à 5 petites... [Lire la suite]
Posté par el barbudo à 12:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30-03-05

Marseille, l’Ornyto, de la bouffe, des films et des photos.

Pendant qu'on attendait que le train pour Marseille démarre, on a eu l'explication de ce qui allait s'avérer être une demi-heure de retard :"Des personnes extérieures à la SNCF déambul[ai]ent sur les voies, empêchant le départ des trains." En entendant ça, un retraité qui était assis derrière moi a commencé à s'énerver. Et, du coup, j'ai beaucoup rigolé. Parce que dès qu'il a entendu l'annonce, il s'est mis à gueuler "ça, c'est encore ces connards de la CGT !". Sa femme, qui l'accompagnait, essayait désespérément de le calmer,... [Lire la suite]
Posté par el barbudo à 11:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
22-03-05

Marseille : le retour...

J'ai jamais été aussi calé en terme de biophysique cardiaque (ou un truc dans le genre) que pendant les 20 minutes que j'ai passées assis à côté de deux mecs passionnants dans le TGV hier soir. Ils ne se connaissaient pas au départ mais un détail bidon a permis au 1er de piger que son vis-à-vis bossait dans la même branche que lui : biophysique cardiaque (ou un truc dans le genre). Alors là, c'était foutu. Sherlock Holmes s'est mis à débiter un peu trop fièrement à mon goût son CV avant de raconter sa vie de brillant... [Lire la suite]
Posté par el barbudo à 13:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]